Collagène marin ou bovin

collagène marin ou bovin

Le bon collagène pour notre corps :
La présence du collagène à un impact direct sur les soins anti-âge. Il est l’élément majeur qui assure la fermeté et la tonicité de la peau. Ils peuvent être pris en complément quand la production naturelle n’est plus suffisante pour notre corps. Avec une bonne dose quotidienne, les signes de vieillesse peuvent être traités efficacement.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est une forme de protéine. Plus précisément, c’est une protéine qui a l’aspect d’un ensemble de fibres, on l’appelle aussi protéine fibreuse. La production du collagène est assurée par les fibroblastes, ce sont des cellules qui composent l’organe. Ces composants se trouvent à la partie superficielle de la peau ou plus précisément le derme. Autre que la fabrication de l’élastine, c’est aussi une protéine qui favorise la souplesse de la peau. Notons que la quantité normale de collagène dans la peau dépasse le triple de la proportion d’élastine d’où l’importance de sa présence dans l’organisme humain.

Pour intensifier sa production dans le corps, on puise des compléments des collagènes dans la plupart de temps dans l’ossature et de peaux d’animaux comme les poissons (collagène marin), les vaches (collagènes bovin), l’origine de ces collagènes animaux sont souvent douteux vu les manières de les élever industriellement. La raison qui favorise l’apparition du collagène végétal.

Le collagène animal

C’est le plus connu comme source de collagènes dans les ventes des compléments alimentaires. À part le collagène d’origine caprine ou ovine, le collagène marin et bovin sont les plus répandus dans les marchés locaux. Le collagène bovin est souvent exploité dans divers implants, quant au collagène marin, il s’active généralement dans le domaine des antirides et le renforcement des nombres des collagènes dans notre corps.

Le collagène végétal

Suite à la méfiance concernant la provenance des collagènes animaux, le collagène végétal commence à occuper une grande place dans le marché actuel. C’est un produit important pour les personnes au régime alimentaire végétarien. Il est considéré comme un produit de source propre et connaît une forte demande surtout dans le monde de l’esthétique et de beautés. Son composant principal est la glycoprotéine issue des levures. Ce sont des éléments hydrosolubles qui ont les mêmes caractéristiques que le collagène humain et celui d’origine animale. Peu importe son origine, il est important de mieux cerner ses rôles dans l’organisme.

Quels sont les rôles du collagène ?

Autre que la partie de la peau, le collagène constitue une partie conséquente de tous nos organes. Comme sur les parties osseuses, sur nos musculatures, sur nos vaines et nos artères… Dans tous les cas, il assure la résistance de nos tissus. Dans le cadre d’une étude, le bienfait de cette protéine sur l’état de notre peau nous intéresse vivement. Au niveau de la peau, la présence massive des fibres de collagène est une fondation assez solide pour maintenir la totalité du derme et favorise le bon fonctionnement de l’épiderme. Autrement dit, la sérénité de notre peau est due à l’œuvre du collagène. Ainsi son implication sur la dégradation de notre peau doit être aussi à revoir de près.

Comment l’insuffisance de collagène entraîne le vieillissement cutané ?

collagène marin pour la peau

La surface de la peau augmente avec l’âge. Dans la logique des choses, la production du collagène doit être proportionnelle à cet effet. Pourtant, la dure réalité de la vie, tous ne se passent pas de cette manière. Au contraire, la diminution de la fabrication de cette protéine se poursuit durant chaque année de notre existence. D’après une longue étude, cette baisse est de l’ordre de 1 % par an à partir de la 20ème bougie soufflée. En faisant un simple travail de calcul, une bonne moitié de notre collagène s’enflamme au début de notre cinquantaine. En réalité, cette dégradation cutanée n’est pas très remarquable. Mais tenons compte du rôle du collagène comme étant la fondation de la fermeté de notre peau, considérons que la moitié de cette base s’écroule petit à petit. Comment se comporte la partie qui s’appuie au-dessous ?

Tout se passe exactement de cette façon. En diminuant le nombre du collagène, la résistance de la peau se délasse progressivement. Ainsi l’apparition des signes de vieillesse et des dégradations cutanées.

Quels sont les collagènes d’origine alimentaire ?

Le vieillissement des organes cutanés dus à l’insuffisance du collagène est un fait inévitable. Pourtant, il existe des moyens pour ralentir et prévenir cette dégradation. La première solution est de renforcer la garde au fond même de notre organisme. Pour rendre possible un tel processus, il est indispensable de ravitailler les cellules responsables de la production de la protéine en mangeant les aliments sources de son bon fonctionnement. Il ne faut jamais sous estimer que la fraîcheur vient toujours de l’intérieur.

Plusieurs sortes de nourriture sont fortement riches en sources de collagène, il est vivement recommandé de les consommer constamment pour remplir les réserves. Avec une simple maîtrise des arts culinaires, on peut combiner facilement le bon goût et la bonne santé.

Les produits animaliers comme les viandes et les parties osseuses sont des sources naturelles de collagène. Quant aux produits végétaux comme les fruits et légumes qui fournissent un apport suffisant en vitamine C (l’épinard, la goyave, le citron), ils œuvrent à la stimulation de la reconstitution des protéines. Rien qu’une bonne soupe de bouillon d’os avec de l’épinard et une goyave en dessert ou en jus est une belle recette pour notre beauté.

Concernant les rides et les vieillissements, avoir recours aux suppléments à bases des collagènes est idéal. Autres que le substitut de collagène végétal, deux produits sont en concurrence dans les marchés, soit à base de collagène marin soit bovin.

Quels sont les différents compléments de collagènes existants dans les marchés ?

Pour augmenter le taux des collagènes dans notre organisme, les substituts des collagènes sont des options existantes. Ce sont des synthèses des minéraux et des plantes qui favorisent la production systématique des protéines dans l’organisme. Mais ils ne sont pas mieux adaptés que ceux d’origines animales. Parmi ces suppléments alimentaires exposés sur le marché, le collagène bovin est le plus accessible au consommateur. Le collagène bovin est dans la plupart des cas le résultat d’une hydrolyse. Ainsi il devient un collagène hydrolysé. Le collagène bovin est donc un apport protéinique assimilable, son ajout à notre aliment est très simple. Il est soluble dans la boisson chaude ou froide comme du jus de fruit, du café ou du lait. Il faut tout de même être sûr que le produit que nous consommons provient du bovin élevé naturellement, c’est-à-dire nourri, à l’herbe naturelle et n’a pas subi la moindre modification génétique.

Les actions du collagène bovin sont de courte durée, cette protéine est facilement accaparée par notre organisme.

Quant au collagène marin, il est issu de la peau de poisson. Notons qu’avoir une quantité importante de ce collagène marin est beaucoup plus facile que de faire un élevage intensif de bovin. La même rigueur sur la provenance du produit est à prendre avec considération. Il faut s’assurer que le collagène marin ne provient pas des piscicultures intensives utilisant des provendes et des produits chimiques, mais dans des conditions 100 % naturelles.

La limite du collagène bovin

À la première utilisation, le collagène bovin met déjà au grand jour son efficacité. L’action antiride est vraiment palpable par l’utilisateur. Ainsi les clients sont facilement séduits par ce collagène bovin.

Pour ceux qui ont des soucis au niveau des articulations, des musculations et des surfaces cutanées, une simple dose d’injection en collagène bovin traite en une courte durée les différents malaises internes comme externes. Ce n’est pas étonnant s’il est considéré comme le meilleur remède dans le domaine. C’est pourquoi le collagène bovin monopolise tous les traitements à cet effet. De plus, aucune contre-indication n’est émise à cette époque.

Au fur des années, le besoin au traitement anti-âge ne se limite point au simple fait d’une beauté intérieure, mais également à la maniabilité et/ou à la satisfaction de nos divers organes.

Nous voulons à tout prix être dispensés des douleurs de nos articulations, d’avoir des tendons souples, une peau vraiment élastique et pourquoi rajeunir au niveau de tout notre corps pour revivre les souvenirs des beaux vieux temps.

De cette manière, le collagène bovin est au pied de sa limite, il ne peut procurer qu’une simple apparence, mais ne peut en aucun cas satisfaire le besoin du temps moderne.

Avec l’ère de la modernisation, le collagène bovin a été dépassé par le temps, la recherche et la technique de communication dévoilent aux yeux du monde que d’embellir les aspects extérieurs de notre physique n’est plus suffisant, il est maintenant praticable de rajeunir à la fois l’intérieur et l’extérieur de notre être. Fini l’époque du collagène bovin, place au collagène marin pour les articulations et la peau.

Les avantages inestimables du collagène marin

La compétence humaine a réussi à faire sourire le monde en préservant autant que possible l’intégration prématurée dans le troisième âge. Suite à une recherche bien approfondie, le processus de vieillissement a pu être démasqué. La prévention et les traitements des rides sont aux portées de tous grâce à la mise en œuvre du collagène marin pour la peau, un anti-âge de grande performance.

En pratique, l’efficacité du collagène marin est au-dessous des résultats souhaités par les esthéticiens. Son utilisation fortifie l’état de santé des patients tout en défiant les paramètres temporels sur ses aspects physiques visibles et les parties externes.

Contrairement au collagène bovin, qui ne fait qu’améliorer uniquement l’apparence, plusieurs études prouvent une multitude d’avis favorable sur l’efficacité du collagène marin dans tout le corps humain. Son action est très discrète, mais ils sont durables et très appréciés. Il participe activement à la consolidation de votre physique et à la splendeur de votre peau. En comparant avec la taille de la molécule de celui du bovin, la taille de la molécule de collagène marin est moins grande, cette situation augmente la biodisponibilité et soulage les articulations avec les effets antioxydants.

Notons qu’une grande quantité du collagène marin injecté dans l’organisme atteint facilement la circulation sanguine sans le moindre changement, ce phénomène est l’atout majeur du collagène marin qui le met en pôle position pour sa compatibilité sans égale sur l’organisme humain.

Le fait que le collagène marin est assimilé plus simplement par notre corps par rapport au collagène bovin nous facilite la tâche d’opter pour le collagène marin.

Le travail de recherche longuement investi dans la découverte des avantages apportés par le collagène marin ne reste pas vain, grâce à ce résultat nous pouvons faire face à notre vieillesse avec beaucoup de sérénité.

Dans les pharmacies, les produits à base du collagène marin peuvent être vendus sous forme de gélules, en pilules ou en poudre. Ils sont classés parmi les compléments alimentaires.

Pour l’usage externe, il existe également les crèmes qui contiennent du collagène marin.

Autres que l’utilisation des ajouts de collagène dans notre organisme, il vaut mieux également prendre des mesures et des précautions pour le maintien et l’activation des collagènes efficacement.

Éviter le tabac pour la production de collagène

Le tabac est un facteur très nocif face à la production de collagène. Il a un impact direct sur la souplesse et la tonicité de notre peau. De plus, la présence de la nicotine dans le sang réduit sa bonne circulation dans les différentes couches de la peau.

Par conséquent, les parties superficielles de la peau sont mal alimentées en nutriments et en oxygène. D’où la malformation des collagènes qui provoque les rides.

Le meilleur moyen de garder notre peau souple et tonique est l’abstention à la cigarette.

Limiter le sucre pour une peau saine

L’abus du sucre est aussi néfaste pour la peau tout comme le tabac. Il devient un parasite permanent au collagène de la peau suivant le processus de glycation.

Le glucose freine l’activation du collagène et entraîne le vieillissement précoce de la peau.

En somme, le complément alimentaire de collagène aide notre organisme à préserver la santé de notre corps en prévenant des facteurs du vieillissement.